Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 25 septembre 2011

Des petits groupes religieux se sont installés samedi 17 septembre, devant l’hôpital Tenon.

Ces intégristes catholiques sont connus pour mener des actions contre les centres d’interruption de grossesse et ils voulaient ce jour là cibler le CIVG de Tenon.

Celui-ci, fermé arbitrairement pendant 18 mois, a rouvert ses portes en avril dernier à la suite de la longue et forte mobilisation des habitants/es du 20è, du collectif unitaire CIVG Tenon regroupant des associations, syndicats ( CGT et SUD Santé ) et organisations politiques de gauche.

Ces groupes ont pu se mettre en place grâce à la bienveillante protection des forces de police, au mépris de la loi Neiertz de 1993 qui interdit toute provocation de ce type, considérée comme une entrave à l’application de la loi.

Seule, durant 2 heures, la forte pression des habitants/es, des représentants des syndicats, des organisations politiques de gauche, des  élus/es – plus de 300 personnes se sont retrouvées pour refuser le diktat de ces commandos – a obligé les forces représentant l’Etat à évacuer ces groupes. On peut déplorer les charges des représentants de l’ordre qui ont occasionné un blessé parmi nous.

Le ministre de l’Intérieur avait annoncé 2 jours avant à grand renfort de publicité que les prières de rue étaient interdites. Deux poids, deux mesures : ces intégristes liberticides ont pu en toute impunité venir égrener leur chapelet à la porte de l’hôpital.

Le collectif 20è/Tenon appelle à la vigilance et réaffirme :   Un CIVG dans chaque hôpital public ! Avorter, c’est notre droit et c’est la loi !

 

Publicités

Read Full Post »