Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2012

VENDREDI 28 ET SAMEDI 29 SEPTEMBRE 2012
A LA MAISON DES ASSOCIATIONS
3 RUE FREDERIC-LEMAITRE A PARIS 20e (métro Jourdain)

EXPOSITION DE PHOTOS ET DOCUMENTS
PROJECTION DE FILMS
LES LUTTES DES FEMMES POUR LE DROIT A L’IVG

  •  VENDREDI 28 DE 14h A 21h

A 19h PROJECTION D’EXTRAITS DE DOCUMENTAIRES

« Y’a qu’à pas baiser » de Carole Roussopoulos (1971)

« Regarde elle a les yeux grand ouverts » de Yann Le Masson (1979)

SUIVIE D’UN APÉRO-DÉBAT

  • SAMEDI 29 DE 14h A 18h

PROJECTION PRÉVUE A 15h
SUIVIE D’UN GOÛTER-DÉBAT

Publicités

Read Full Post »

Rappelons l’histoire…..En juillet 2009, le CIVG de l’hôpital Tenon a fermé en catimini. Très vite un collectif large et unitaire composé d’habitants du 20è, de militants de partis politiques, de syndicats , d’associations, a décidé de mobiliser contre cette décision.

Pendant 18 mois il a multiplié les actions pur faire pression sur la direction de l’AP/HP et celle de Tenon, appuyé par la population du 20ème . Devant l’ampleur des réactions, l’AP/HP a dû céder et le CIVG a pu reprendre ses activités en avril 2011.
Mais le respect du droit de choisir des femmes n’a pas plu aux intégristes catholiques. Ceux-ci, encouragés par la complaisance de la police de Sarkozy et par les attaques contre l’hôpital menées par le gouvernement Fillon dans le cadre de restrictions de moyens (en particulier avec la loi Bachelot) ont multiplié les provocations à proximité de l’hôpital toute l’année passée.
Ils prétendent recommencer à venir psalmodier leurs idées rétrogrades à la porte de l’hôpital Tenon.
Ne nous y trompons pas. Ces gens là ne sont pas de gentils prieurs inoffensifs .Ils appartiennent à l’extrême-droite musclée, celle qui ne veut ni des libertés individuelles, ni des libertés collectives, celle qui s’en prend aux femmes, aux homosexuels, celle qui veut régir nos vies et nous imposer son ordre moral.
Nous continuerons à appeler au refus de leurs diktats. Mais nous attendons aussi des politiques qui dirigent (que nous avons interpellé dès juin) qu’ils tiennent les promesses de campagne. Le droit des femmes de choisir passe par le respect de leur décision et par la possibilité de faire une IVG dans les meilleures conditions de sécurité et de confort à l’hôpital public.
Pendant l’été, les hôpitaux n’ont pas répondu à la demande, certains centres ont même fermé. 179 centres ont été supprimés depuis 1O ans. Cela suffit ! Les directions d’hôpitaux renâclent à faire face à leurs obligations.
Nous continuerons à agir pour :
Le droit des femmes de choisir d’avoir un enfant ou non,
L’application de la loi : un centre IVG dans chaque hôpital public
Un hôpital public au service de la population,!
Des maternités et des CIVG de proximité ,
L’abrogation de la loi Bachelot

Toutes ensemble, tous ensemble pour défendre nos droits

Le collectif IVG-Tenon qui regroupe des habitant-es du XXème, et des militantes et des militants de l’Association pour les Droits des Femmes du XXème, d’AC, d’APEIS, d’Alternative libertaire, Attac XXème, la CADAC, EELV XXème, la FASE, Femmes libres, Femmes Solidaires, la LDH XXème, le MRAP, le NPA, le Planning Familial, Pluri-elles Algérie, le PCF, le PG, le PS20e, les syndicats CGT et Sud-Santé Tenon.

Read Full Post »