Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2013

lE CENTRE AUDIOVISUEL SIMONE DE BEAUVOIR
présente le film

LAISSEZ-LES AVORTER TRANQUILLE!

un film d’Alima Arouali et de François Bernard France, les Films d’Alice/ Alice Guy production, 2013, vidéo, couleur, 48 min

JEUDI 30 MAI 2013 à 20H00

AU CINÉMA LE NOUVEAU LATINA

Séance présentée par François Bernard, réalisateur.
CINÉMA LE NOUVEAU LATINA 20, rue du Temple 75004 Paris http://www.lenouveaulatina.com 01 42 78 47 86
38 ans après la loi autorisant l’avortement en France, le personnel du centre d’orthogénie de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, met toute son énergie et son travail au servi ce des femmes pour leur offrir les meilleures conditions possibles. Travailler dans un centre d’orthogénie n’est pas un métier comme les autres. Héritiers/héritières du MLAC (Mouvement pour la liberté de l’avortement et la contraception ) les professionnel(le)s regroupé(e)s dans l’association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception (ANCIC) restent mobilisés pour défendre un droit sans cesse remis en cause. Au moment même où plus de 150 centres d’interruption de grossesse ont été fermés en 10 ans et ou les prières de rue des anti-IVG reprennent de la vigueur comme à l’hôpital Tenon à Paris. Qu’elles/ils soient infirmier(e)s, médecins, sage femmes, assistantes sociales, psychologues, conseillères conjugales, ces personnes restent des militantes. Elles/ils se battent pour permettre aux femmes d’avorter en paix, pour que l’on cesse de leur rebattre les oreilles avec la contraception dès qu’il est question d’avortement, pour faire comprendre que le fœtus dépend du projet parental et non des projets des États ou des Eglises.

LES RÉALISATEURS

Alima Arouali est chef monteuse sur de nombreux films (fictions et documentaires) et également co-réalisatrice avec Anne Galand du documentaire sur la gréve des salariés de Macdonald’s On est pas des steaks hachés (La cathode 2002). Tout en conduisant les activités de l’association Alice Guy production, elle réalise un documentaire sur l’histoire de sa mère et de ses sœurs.
François Bernard est producteur (films de Sabrina Malek, Jean Michel Carré, Pierre Tredez, Samir Abdallah, Arnaud Soulier) et réalisateur multimédia (Chronique d’un quartier, Sur le fil de l’insertion). Après avoir été pendant 15 ans directeur du département Nouvelles technologie et communication d’un mouvement d‘éducation (CEMEA), il dirige Alice Coopératif Concept (économie solidaire et communication) http://www.webalice.viabloga.com

Read Full Post »

L’extrême droite catholique continue ses nuisances contre le droit à l’ IVG.

SOS tout-petits a établi son programme de propagande pour l’année et reviennent les 25 mai et 15 juin à proximité de l’hôpital Tenon pour tenter comme d’habitude d’intimider la population et les hospitaliers.
Malgré nos interpellations au ministère de l’intérieur et à la préfecture de police restées sans réponse et l’appui que nous avons reçu de nombreux élus de l’arrondissement et de Paris, les intégristes s’installent toujours protégés par la police, une fois par mois.
Devant le silence du ministère de l’intérieur, nous nous demandons: à quoi joue Monsieur le Ministre Manuel Valls, que signifie son mépris pour les droits des femmes et pour la démocratie? Nous persévérons, nous voulons être reçues par son cabinet. Une nouvelle lettre a été envoyée dans ce sens.
Nous ne céderons pas à la pression de cette extrême droite. Nous continuerons à affirmer : • que les femmes ont le droit de choisir d’avoir un enfant ou non et à dire : un CIVG dans chaque hôpital, • L’hôpital public au service de la population, • Abrogation de la loi Bachelot.

Signez la pétition pour que ces intégristes arrêtent définitivement leurs provocations aux portes de l’hôpital. http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2013N38963

Read Full Post »

Depuis des mois, des intégristes catholiques manifestent 
aux abords de l’hôpital 
Tenon à Paris devant le centre IVG dont ils avaient refusé 
la réouverture et dont ils souhaitent aujourd’hui la fermeture.

Ces manifestations, qui sont non seulement autorisées par la police 
mais aussi protégées par elle, sont un affront pour la République. À de nombreuses reprises mes camarades et moi avons été repoussées, voire molestées, pour certaines d’entre nous, par des policiers zélés qui protégeaient, sur ordre, les prières de rue pourtant interdites par la loi.

Qu’on se le dise, le droit chèrement acquis des femmes de pouvoir disposer de leur corps ne se discute pas.

Quant au traitement de l’immigration, il n’a pas changé avec le nouveau gouvernement.

Nous attendions que les lois liberticides de Guéant et consorts soient abrogées. Mais elles sont toujours en vigueur 
et la mise en place d’une circulaire ne règle en rien la question de fond 
pendant que le ministre de l’Intérieur continue d’expulser au même rythme que son prédécesseur.

Enfin, le renoncement du gouvernement sur le droit de vote des résidents non communautaires est une grande déception pour tous ceux qui militent pour l’intégration de ceux qui vivent depuis longtemps dans notre pays. 
Ce manque de courage politique est navrant. Qu’on ne s’étonne pas alors 
du sondage du JDD montrant que 78 % des Français sont pour un gouvernement d’union nationale, permettant ainsi le retour de la droite aux affaires. 
C’est bien l’illustration de l’échec de cette politique qui tourne le dos aux valeurs de gauche et, dans le même temps, la preuve que les institutions de la Ve République sont à bout de souffle.

Oui, nous avons raison de vouloir une VIe République solidaire et démocratique avec des institutions rénovées qui mettront fin à cinquante-cinq ans 
de présidentialisme et permettront 
aux citoyens de prendre en main 
leur destinée.

Dominique Noguères – Avocate et militante du front de gauche-

Read Full Post »