Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Est parisien’ Category

Le collectif 20è/Tenon organise un débat

dimanche 29 janvier à 16h,

au lieu dit, 6 rue Sorbier, Paris 20è

 

A travers l’histoire des luttes des femmes… Le droit à l’avortement aujourd’hui fortement remis en cause….

– Participation et témoignages de militantes du MLAC 19/20è,

 – présentation du manifeste des 343 « salopes »,

 – l’expérience du MLAC de Grenoble.

Et en 2011-12, que se passe –t-il ? Nous appuyer sur les luttes passées pour continuer à défendre nos droits.

Read Full Post »

COMMUNIQUE DE PRESSE du collectif pour la Maternité des Lilas

L’avenir de la maternité des Lilas plus que jamais menacé : la voie est ouverte aux fonds de pension

Après toutes les rumeurs, Après la table ronde du vendredi 8 juillet à la Mairie des lilas en présence de :

Pour l’ARS Ile de France: M. Claude EVIN Directeur Général, M. CREMIEUX  Directeur «pôle établissement de santé», M. BOGILLOT Directeur des « affaires réservées », le délégué territorial 93 M. KIRSCHEN. M. ROMEO ancien Directeur de l’enfance et de la famille au Conseil Général 93 M. Claude BARTOLONE Président du Conseil Général 93. Pour la Mairie : M. Daniel GUIRAUD Maire des Lilas, M. BELKACEM  Directeur Général des Services Pour la maternité des lilas : la Présidente de l’association naissance, le Directeur de la maternité,  le chef de service, le Président et le Vice Président de la CME.

Le personnel de la maternité des lilas connaît enfin l’avenir que lui réserve l’ARS : *intégration à un pôle privé MCO avec la clinique de la DHUYS et* *la clinique FLOREAL sur la commune de Bagnolet* *Pôle privé sous l’égide d’un fonds de pension australien « Ramsay* *Santé »*

Le collectif et l’ensemble des salariés de la maternité des lilas sont indignés par une telle proposition. Nous refusons catégoriquement la privatisation de la médecine et la marchandisation de la santé. Plus que jamais nous continuons notre mobilisation pour la reconstruction de la Maternité sur la commune des Lilas dans son statut actuel. Nous avons besoin de votre soutien.

Rendez-vous important à noter : le 24 septembre à 11 heures manifestation nationale devant la maternité!

Read Full Post »

La maternité des Lilas, c’est une histoire. C’est une histoire dans laquelle personnels, médecins, sage-femmes, ont mis en commun leurs compétences, leurs idées, leurs recherches pour réaliser les meilleures conditions d’accouchement pour les femmes, d’accueil pour les enfants et aussi pour assurer le respect du droit de choisir d’avoir un enfant ou non à travers l’activité du centre d’IVG.

 

La maternité des Lilas, c’est aujourd’hui un lieu et un savoir-faire indispensables pour répondre aux besoins de la population des Lilas et des environs.

 

Un nouveau bâtiment devait être construit pour répondre aux nécessités actuelles. A la veille de la pose de la première pierre, l’ARS (autorité régionale en matière de santé), veut s’y opposer de manière autoritaire, pour des raisons de restrictions budgétaires.

Il s’agit là d’une attaque brutale qui peut conduire à la fermeture de la maternité et de ses services.

Cette mesure rejoint celles de la loi Bachelot qui ont eu pour conséquences la fermeture de nombreuses maternités et de CIVG.

Il s’agit là d’une remise en cause inacceptable du droit des femmes d’accoucher dans des conditions de sécurité satisfaisantes et dans le respect de leur dignité. Il s’agit aussi, par la suppression de services, de revenir sur le droit à l’IVG.

 

Le collectif 20è arrondissement de Paris/Tenon – qui a mené une lutte de 15 mois pour la réouverture du CIVG de l’hôpital Tenon , obtenue en avril dernier – apporte tout son soutien au personnel des Lilas et aux femmes concernées.

Il participera – et appellera à participer – à toutes les initiatives organisées par le comité de défense des Lilas.

Défendons toutes et tous ensemble les Lilas ! Défendons notre droit à la santé !

Read Full Post »

Enfin !

La Direction de Tenon a informé officiellement le collectif 20è/Tenon de la date de réouverture du Centre d’interruption volontaire de grossesse: celle-ci est fixée au mardi 26 avril 2011.

Nous nous félicitons qu’après presque deux années de fermeture, le centre accueille enfin les  femmes du 20è qui décident d’interrompre leur grossesse.

Nous suivrons les modalités de prise en charge des femmes concernées et la progression  des activités du service. Celles-ci  doivent absolument répondre aux  besoins .

Nous savons que le CIVG de Saint Antoine est menacé de fermeture, que la capacité du centre de Trousseau est réduite. La situation dans l’Est parisien est toujours préoccupante. Nous y resterons attentives.

Nous remercions les habitantes et habitants du 20è, les associations, organisations féministes, syndicales et politiques qui ont accompagné les actions du collectif dans sa longue marche depuis le mois de septembre 2009.

C’est l’action unitaire de toutes et tous qui a permis d’imposer la réouverture du CIVG !

Nous restons résolument solidaires des luttes pour la défense des droits des femmes et  pour un hôpital public à la disposition de la population.

Read Full Post »

Ce sont plus de 400 personnes qui ont défilé ce samedi 5 juin 2010 à partir de 11h de L’hôpital Tenon à St Antoine. Pour la première fois, les différents collectifs de l’est parisien, le collectif Unitaire pour la Réouverture du centre IVG à Tenon, l’association Touche pas aux Bluets, le Comité de Sauvegarde de la Maternité de St Antoine et le Comité de Sauvegarde de la Pédiatrie à Trousseau, ont appelé tous ensemble à se battre contre l’application de la loi Bachelot, soutenus en cela par les syndicats Sud Santé et CGT Santé, les organisations politiques, NPA, PC, PG, les Verts et de nombreuses associations.

Les mots d’ordre étaient la réouverture du centre IVG de l’hôpital Tenon bien sûr, mais aussi la conservation de tous les services de pédiatrie de l’hôpital Trousseau, et le maintien de la maternité, du service de pédiatrie, du centre IVG et de l’école de sages-femmes de l’hôpital St Antoine.
Le cortège a reçu un très bon accueil de la part du public dès le début de la manifestation puisque des usager(e)s se sont joint(e)s aux militant(e)s. L’ambiance festive était assurée par les Fanfarons, tous vêtus de rose. Un grand merci à eux !
devant la maternité de l'hôpital Saint AntoineAu terme du défilé, nous sommes entrés dans l’hôpital St Antoine, devant la maternité menacée où se sont déroulées les prises de parole. Le personnel médical en grève a ensuite convié les manifestants à un pot de soutien, bienvenu après ces quelques heures passées sous un soleil de plomb !
Notre action a été relayée par de nombreux journaux : Libération, l’AFP, l’Humanité, le Parisien et un reportage sur FR3 notamment.

Bref, une manifestation réussie et dynamique, mais déterminée aussi à rappeler à tous que nous ne lâcherons rien !

Read Full Post »